Unipaj Twitter Youtube Sit la an kreyòl
Logo du MARNDR Sib
Projet Territoires Productifs Résilients
Unité de Protection Sanitaire
Ouragan Matthew
Suivi des Investissements Publics
Promotion des Investissements
Appui institutionel
Filières de Production
Infrastructures rurales
Chantiers du MARNDR
Politique Agricole
secteur agricole
Accueil > Actualités > Communiqué > Visite des travaux de construction du barrage sur la rivière de (...)

Visite des travaux de construction du barrage sur la rivière de Marion

Dans le cadre du suivi des activités de la construction du barrage hydroélectrique sur la rivière de Marion, dans la commune de Terrier-Rouge, le haut mangement du ministère de l’Agriculture a fait une visite sur le site en question. C’était l’occasion pour le ministre de s’enquérir des activités entreprises dans cet espace au cours du mois d’octobre.
Pour le moment, selon le ministre de l’Agriculture, Jobert C. Angrand, les travaux avancent normalement. 40% des activités prévues sont déjà réalisées. Les travailleurs sont à pied d’œuvre afin de bétonner la prise principale qui constitue une étape déterminante dans cette construction.
Aussi, affirme M. Angrand, deux des quatre digues sont déjà édifiées. Ce qui explique que le projet est en train de prendre forme. Une satisfaction non seulement pour le ministre mais également pour toute l’administration en place. Car, cette construction revêt une importance capitale pour le président de la République, Jovenel Moïse.
Ce projet consiste à construire un grand réservoir d’une capacité de 10 millions de mètre cubes et une station de pompage qui sera alimentée à partir de l’énergie solaire, ce qui facilitera les opérations d’irrigation de plusieurs milliers d’hectares de terre cultivables dans les communes de Terrier-Rouge et de Fort-Liberté.
Le vœu des autorités à travers cette construction est de relancer définitivement l’agriculture et de dynamiser l’économie dans le département du Nord-est dont plusieurs dizaines d’hectares de terre sont plutôt couverts de bayahondes. De plus, de l’avis du directeur général du ministère, Branly Eugène, le barrage va contribuer à protéger la population de Malfety contre les inondations.
Aussi, rappelle-t-il, les grands objectifs du projet qui sont, entre autres, l’irrigation des terres cultivables, la production de l’électricité et la réduction de la vulnérabilité des populations en avale.