Warning: Parameter 1 to f_queue() expected to be a reference, value given in /home/agricult/public_html/view/01/ecrire/inc/utils.php on line 119
Ministère de l’Agriculture - Les nouveaux chefs des BAC reçus au Palais national
Unipaj Twitter Youtube Sit la an kreyòl
Logo du MARNDR Sib
Projet Territoires Productifs Résilients
Unité de Protection Sanitaire
Ouragan Matthew
Suivi des Investissements Publics
Promotion des Investissements
Appui institutionel
Filières de Production
Infrastructures rurales
Chantiers du MARNDR
Politique Agricole
secteur agricole
Accueil > Actualités > Communiqué > Les nouveaux chefs des BAC reçus au Palais national

Les nouveaux chefs des BAC reçus au Palais national

Le président de la République, Jovenel Moïse a organisé jeudi, au Palais national, une cérémonie de gratification en l’honneur des 88 jeunes agronomes fraichement intégrés l’administration publique. Ces nouveaux cadres issus d’un concours organisé le 10 juin 2018 par le ministère de l’Agriculture avec l’appui de l’office de Management des Ressources Humaines (OMRH), auront la lourde tâche de diriger les différents Bureaux agricoles communaux (BAC) du pays.

Le président de la République en a profité pour féliciter les lauréats, le ministère de l’Agriculture, l’OMRH et les membres du Jury qui ont rendu possible le concours. C’est, selon le chef de l’État, ces genres d’initiative que nécessite le pays. En agissant ainsi, soutient le premier mandataire de la République, le pays fait choix de primer la compétence au détriment du fovoritisme. Une telle approche, croit-il, qui ne sera que profitable au développement du pays.

Le ministre de l’Agriculture, Jobert C. Angrand promet de soutenir à tous les niveaux les nouveaux chefs de BAC. Cents motos flambant neuves, des tracteurs, des charrues et autres matériels agricoles seront mis à la disposition des ingénieurs-agronomes afin de remplir efficacement leur mission.

Prenant part à cette activité, le coordonnatur de l’OMRH, Josué Pierre Louis a inscrit cette activité dans la volonté des autorités de reformer l’administration publique. Le culte du recrutement sur concours, affirme le M. Pierre Louis, est le nouveau mot d’ordre de l’administration publique. En 2018, trois concours ont été organisés et à partir de ce mois, d’autres examens seront tenus afin de continuer sur cette lancée salvatrice. Car, conclut-il, le développement est tributaire des cadres qualifiés et compétents.