Warning: Parameter 1 to f_queue() expected to be a reference, value given in /home/agricult/public_html/view/01/ecrire/inc/utils.php on line 119
Ministère de l’Agriculture - Le ministre Jobert C. Angrand a défendu le budget alloué au MARNDR
Unipaj Twitter Youtube Sit la an kreyòl
Logo du MARNDR Sib
Projet Territoires Productifs Résilients
Unité de Protection Sanitaire
Ouragan Matthew
Suivi des Investissements Publics
Promotion des Investissements
Appui institutionel
Filières de Production
Infrastructures rurales
Chantiers du MARNDR
Politique Agricole
secteur agricole
Accueil > Actualités > Communiqué > Le ministre Jobert C. Angrand a défendu le budget alloué au MARNDR

Le ministre Jobert C. Angrand a défendu le budget alloué au MARNDR

Le ministre, Jobert C. Angrand a, sur l’invitation de la commission des Finances du Senat, défendu, ce jeudi 10 janvier, au Parlement, les crédits budgétaires alloués au Ministère de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR) pour l’exercice 2018-2019.

Dans le projet de loi de finances 2018-2019, l’enveloppe budgétaire du MANRNDR a augmenté de 35% par rapport à l’exercice précèdent. Cette enveloppe représente 11, 76 milliards de gourdes, soit 6,8% de l’enveloppe globale.

Pour cet exercice, les interventions du MARNDR toucheront 7 grands axes stratégiques :-restructuration et renforcement institutionnel du ministère de l’Agriculture et gouvernance sectorielle ; -maitrise des crues, valorisation des eaux de surface et amélioration de la couverture végétale, -construction, réhabilitation, entretien et mise en valeur des infrastructures hydro-agricoles ; -innovation du secteur en y intégrant les savoirs et les pratiques des biotechnologies agricoles ; -dynamisation et développement des filières stratégiques pour la sécurité alimentaire et l’exportation ; -accès des produits agricoles aux marchés et commercialisation ; - financement : crédit et assurance agricole.

Le ministre Jobert C. Angrand en a profité pour dresser un bref bilan des réalisations du MARNDR au cours de l’exercice écoulé. Il a souligné que les crédits budgétaires alloués au fonctionnement ont été dépensés à 96%. Aussi, a-t-il poursuivi que le financement du Programme d’Investissement public (PIP) a été réalisé uniquement par le Trésor public et se chiffrait à 837 millions de gourdes.