Unipaj Twitter Youtube Sit la an kreyòl
Logo du MARNDR Sib
Suivi des Investissements Publics
Unité de Protection Sanitaire
Promotion des Investissements
Appui institutionel
Ouragan Matthew
Filières de Production
Infrastructures rurales
Chantiers du MARNDR
Politique Agricole
secteur agricole
Accueil > Fr > Menu horizontal > Agenda > Lancement du programme d’identification du bétail et de contrôle de l’abattage (...)

Lancement du programme d’identification du bétail et de contrôle de l’abattage dans le département du Sud-Est

Jacmel

Après la réalisation des opérations dans les départements du Nord et du Nord-Est, après les lancements dans le Centre, l’Artibonite, le Nord-Ouest et l’Ouest, ce vendredi 11 juillet 2014, le MARNDR va lancer le programme d’identification du bétail et de contrôle de l’abattage dans le département du Sud-Est .

Une réunion de lancement se tiendra, à Direction Départementale Agricole à Jacmel à 10h

Ci dessous quelques informations relative à ces nouvelles dispositions :

• L’Etat Haïtien est en train de monter un système d’identification des boeufs avec des boucles d’oreille, un carnet d’identification et de vaccination sur l’ensemble du territoire national. Le numéro du boucle d’oreille ainsi que le nom de la bête seront inscrits dans le carnet et dans un registre national.

• Les Casecs ne pourront délivrer aucun laissez-passer, ni légaliser aucune vente de boeuf sans la présentation par le propriétaire du carnet d’identification de l’animal qui montre qu’il est vacciné selon les normes.

CONCERNANT L’ABATTAGE DES ANIMAUX

1. Au cours de l’année 2014, le MARNDR poursuivra le programme d’accréditation de 450 inspecteurs vétérinaires qui seront chargés, dans un premier temps, de superviser toutes les opérations d’abattage des bovins (bœufs).

2. L’abattage des bovins(bœufs) devra être effectué uniquement dans un abattoir ou un point d’abattage autorisé par la mairie de la commune, de concert avec le représentant départemental du MARNDR mandaté pour une telle tâche. Tous ces abattages se feront sous le contrôle technique d’un inspecteur vétérinaire accrédité par le MARNDR.

3. Toute personne voulant entreprendre ou poursuivre des activités d’abattage de bovins (bœufs) devra être munie d’une patente commerciale et doit s’inscrire à la mairie de son lieu de résidence et d’activité professionnelle.

4. L’abattage à domicile des bovins (bœufs) est formellement interdit.

5. L’abattage de bovins (bœufs) dans des lieux de culte ou de cérémonies ne sera permis que si la personne en charge de la cérémonie est munie d’une autorisation formelle du maire de la commune où l’animal sera abattu. La mairie veillera également à en informer le responsable mandaté du MARNDR afin que l’inspecteur vétérinaire puisse exécuter les formalités d’usage en ce qui concerne l’inspection sanitaire de ou des animaux qui seront abattus.

6. L’ensemble des mesures susmentionnées seront appliquées de manière progressive sur toute l’étendue du territoire national. Il sera procédé département par département. La date d’application stricte de ces mesures au niveau de chaque commune sera annoncée par les autorités municipales en concertation avec le MARNDR et les autres pouvoirs publics.

ces dispositions reposent sur les articles 84, 87,92, 93, 94, 95, 97, 99,101, 104, 241, 242, 249 et 301 du Code rural d’Haïti voté le 16 mai 1962 qui traitent des questions portant sur l’identification, le mouvement et l’abattage des animaux d’une part, et la santé publique vétérinaire d’autre part.