Unipaj Twitter Youtube Sit la an kreyòl
Logo du MARNDR Sib
Projet Territoires Productifs Résilients
Unité de Protection Sanitaire
Ouragan Matthew
Suivi des Investissements Publics
Promotion des Investissements
Appui institutionel
Filières de Production
Infrastructures rurales
Chantiers du MARNDR
Politique Agricole
secteur agricole
Accueil > Actualités > Communiqué > Jocelyn Jean installé à la tête de l’ODVA

Jocelyn Jean installé à la tête de l’ODVA

Le ministre de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural, Jobert C. Angrand a procédé, mardi 6 novembre, à l’installation de l’agronome Jocelyn Jean comme nouveau directeur générale de l’Organisme de Développement de la Vallée de l’Artibonite (ODVA) au cours d’une sobre cérémonie tenue dans les locaux dudit organisme.
Connu comme étant un technicien plein de vigueur, bourré de compétences, animé de bonne volonté et de courage, l’agronome Jocelyn Jean a fait savoir, dans son discours de circonstance, l’importance de la Vallée de l’Artibonite sur le plan agricole. « Sur les 70 000 hectares de terres irriguées dans le pays, 32 000 se trouvent au niveau de la Vallée de l’Artibonite. Considérant les petits périmètres irrigués, 55% des terres irriguées dans le pays, soit 44 000 hectares se trouvent dans le département de l’Artibonite », a renchéri le nouveau titulaire de l’ODVA.
Pour adresser les problèmes liés à l’augmentation durable de la production du riz dans la Vallée de l’Artibonite, Jocelyn Jean a souligné la nécessité de procéder à une reforme au sein de l’ODVA. De surcroît, il a parlé de l’obligation d’accompagner les planteurs en mettant à leur disposition des intrants agricoles. L’agronome Jocelyn Jean souhaite que l’administration de l’Etat central puisse donner à l’ODVA les moyens nécessaires pour remplir sa mission.
Pour sa part, le titulaire du ministère de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural MARNDR, l’agronome Jobert C. Angrand a fait référence à quelques données statistiques de la filière de riz pour exposer au nouveau directeur les grands défis à relever. « La consommation annuelle de riz tourne autour de 520 000 tonnes métriques pourtant la production nationale ne représente que 120 000 tonnes métriques », a indiqué le ministre Jobert C. Angrand.
« Avec un prix moyen de 450 dollars par tonne, sans inclure les frais de transport et d’assurance, ces importations représentent 180 millions de dollars américains par an, ce qui représente une charge importante pour la balance commerciale du pays », a poursuivit le ministre, invitant le nouveau titulaire de l’ODVA à travailler afin d’arriver à un meilleur ciblage des groupes et des zones de travail et d’aboutir à une meilleure synergie entre les actions des partenaires pour une meilleure coordination des programmes de production de riz.
Pour augmenter la production de riz, le ministre Angrand prône une refonte et une dynamisation de l’ODVA, en coopération avec la Caravane du Changement. Il a encouragé l’agronome Jocelyn Jean à entretenir de bonnes relations fonctionnelles avec les autorités locales, les parlementaires de l’Artibonite, les autres ministères, notamment le Ministère des Travaux publics, Transport et Communication, le Ministère de l’Economie et des Finances, les ONG, les Bailleurs de Fonds, les organisations paysannes et les autres partenaires pour débattre les épineuses questions et rechercher ensemble les solutions appropriées et durables.