Warning: Parameter 1 to f_queue() expected to be a reference, value given in /home/agricult/public_html/view/01/ecrire/inc/utils.php on line 119
Ministère de l’Agriculture - Du fertilisant pour les producteurs agricoles du Sud
Unipaj Twitter Youtube Sit la an kreyòl
Logo du MARNDR Sib
Unité de Protection Sanitaire
Projet Territoires Productifs Résilients
Ouragan Matthew
Suivi des Investissements Publics
Promotion des Investissements
Appui institutionel
Filières de Production
Infrastructures rurales
Chantiers du MARNDR
Politique Agricole
secteur agricole
Accueil > Actualités > Communiqué > Du fertilisant pour les producteurs agricoles du Sud

Du fertilisant pour les producteurs agricoles du Sud

Après deux premières séries de contrats concernant respectivement les services de préparation de sols et la distribution de semences de maïs, de pois de souche, de pois congo, d’épinard et de calalou gonbo dans le département du Sud, le ministère de l’Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR), par le biais du titulaire de cette institution, l’agronome Patrix Sévère a signé le 26 mai dernier, un contrat d’acquisition d’engrais chimiques avec la firme Agroservice.
Le ministre de l’Agriculture fait état d’un contrat de 65.2 millions de gourdes. Cette enveloppe, explique-t-il, devrait servir à l’achat de 32 665 sacs d’engrais repartis en 20 415 sacs de 100 livres d’engrais complets NPK 20-20-10 et de 12 250 sacs de 100 livres d’urée.
Ce nouveau contrat, selon le ministre de l’Agriculture, Patrix Sévère, vise encore une fois, à renforcer le plan de réponse du ministère de l’Agriculture pour favoriser une production agricole suffisante en ce moment spécial dominé par la pandémie de la covid-19. Il devrait contribuer à fertiliser un peu plus de 4 000 hectares de terre au niveau des périmètres irrigués allant de la plaine d’Aquin à Les Anglais.
En effet, c’est plus de 6 000 agriculteurs qui sont concernés. En tant que grossiste, la firme doit assurer la livraison des fertilisants susmentionnés aux points d’approvisionnement indiqués par le ministère de l’Agriculture.
Le ministre a tenu à rappeler que ce contrat entre dans un cadre globale qui est de rendre disponibles les denrées agricoles sur tout le territoire national. Ainsi, d’autres contrats de ce genre ont été et vont être signés avec d’autres fournisseurs de services afin d’appuyer la production agricole dans des services comme la préparation des sols, l’approvisionnement en semences et en fertilisants et la disponibilité de l’eau au niveau des parcelles.