Unipaj Twitter Youtube Sit la an kreyòl
Logo du MARNDR Sib
Unité de Protection Sanitaire
Promotion des Investissements
Appui institutionel
Ouragan Matthew
Filières de Production
Infrastructures rurales
Chantiers du MARNDR
Politique Agricole
secteur agricole
Accueil > Fr > Menu horizontal > Bilan Annuel > Bilan annuel du secteur agricole 2012-2013

Bilan annuel du secteur agricole 2012-2013

Mot du Ministre, SEM Thomas JACQUES

Le présent « Bilan annuel du secteur agricole » est élaboré, selon le vœu de la Constitution et les lois de la République d’Haïti, pour mettre en exergue les multiples actions conduites par le Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural au cours de l’exercice fiscal 2012-2013.

D’entrée de jeu, il faut dire que cet exercice est particulièrement marqué pour le secteur agricole par :
 l’exécution d’un programme d’urgence pour pallier les effets enregistrés suite au passage des différentes perturbations hydrométéorologiques qu’a connu le pays au cours de l’année 2012.
 l’élaboration du plan de relance agricole pour chapeauter les actions éparpillées des acteurs et traduire la vision exprimée par le gouvernement pour le secteur.
 le démarrage du processus de la réforme institutionnelle du MARNDR.
 les opportunités offertes par l’initiative Petro-Caribe pour rembourser une partie de la dette contractée auprès du Venezuela par des produits agricoles.

L’année 2012 s’est révélée très éprouvante pour le secteur agricole qui a subi les conséquences d’une série de catastrophes naturelles dévastatrices dont une sécheresse prolongée, deux (2) cyclones et des pluies diluviennes ayant occasionné par endroits des inondations meurtrières. Les pertes occasionnées par l’ouragan Sandy en octobre 2012 suivi des inondations survenues dans le Nord en novembre 2012, sont estimées à plus de 6.5 milliards de gourdes. Déjà englués dans un cycle de décapitalisation, les exploitations agricoles et les ménages les plus vulnérables ont été rudement affectés.

En dépit des difficultés pour les décaissements de fonds, liés entre autre à des problèmes d’incompréhension sectorielle, de management, nous avons pu obtenir de nombreux résultats qui sont exposés dans le présent bilan. En complément des efforts opérationnels, le Ministère s’est engagé à fond dans le structurel, en particulier la réforme institutionnelle et l’alignement des interventions de manière à les rendre plus lisibles et plus concrètes.

Notre volonté de bien faire s’est traduite par l’élaboration et l’implémentation de cadre de référence notamment, le programme triennal de relance agricole, qui guidera les actions des opérateurs, créera les synergies dans le secteur pour la période 2013/16. A travers ce plan, nous invitons l’ensemble des acteurs du secteur agricole à l’engagement continu en vue de le rendre plus attractif et profiter des opportunités.

Thomas JACQUES
Ministre

titre documents joints