Warning: Parameter 1 to f_queue() expected to be a reference, value given in /home/customer/www/agriculture.gouv.ht/public_html/view/01/ecrire/inc/utils.php on line 119
Ministère de l’Agriculture - Analyse des potentialités de l’exploitation du Moringa en Haïti
Unipaj Twitter Youtube Sit la an kreyòl
Logo du MARNDR Sib
AgriExt
Unité de Protection Sanitaire
Projet Territoires Productifs Résilients
Ouragan Matthew
Suivi des Investissements Publics
Promotion des Investissements
Appui institutionel
Filières de Production
Infrastructures rurales
Chantiers du MARNDR
Politique Agricole
secteur agricole
Accueil > Actualités > Réflexions et Débats > Analyse des potentialités de l’exploitation du Moringa en Haïti

Analyse des potentialités de l’exploitation du Moringa en Haïti

Conformément à une résolution adoptée aux états généraux de la malnutrition organisés en 2012 par le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP), le Gouvernement de la République a pris la décision de faire la promotion du Moringa-Doliv, qui est désormais considéré comme l’un des principaux outils de lutte contre la malnutrition en Haïti.

Le Gouvernement considère aussi que le Moringa peut jouer un rôle important dans l’amélioration des conditions de vie de la population et, en vue de profiter de ses vertus, a entrepris diverses actions devant conduire au développement et à la valorisation de la plante dans le pays. Le Réseau Moringa-Doliv d’Haïti a été mis en place, où des institutions étatiques et groupes de la société civile qui interviennent dans divers maillons de la chaîne de valeurs du Moringa ont l’opportunité de partager leurs expériences et de coordonner leurs actions.

Plusieurs acteurs travaillent déjà dans la production et la transformation du Moringa en Haïti et, de nouveaux acteurs manifestent régulièrement leur intérêt pour exploiter, sous une forme ou une autre, le Moringa.

Le Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR), dans le cadre de sa mission de contribuer à la sécurité alimentaire et à la croissance économique du pays, notamment à travers l’intensification et la diversification agricole, l’augmentation de la production agricole et des revenus des producteurs, a pour devoir d’appuyer le programme national de promotion de la production et de l’utilisation du Moringa-Doliv.

Pour mieux définir des stratégies qui visent à faciliter le développement de la filière Moringa en Haïti, une connaissance plus profonde de la filière et des expériences avec cette culture s’avère donc nécessaire. Le MARNDR a pris des dispositions pour faciliter la tâche aux acteurs en mettant à leur disposition des informations appropriées.

Aujourd’hui, il faut bien comprendre la filière pour juger des opportunités qui existent, là où elles se présentent, les conditions créées au sein de l’environnement global, les contraintes existantes, etc. Dans le cas du Moringa, les expériences réalisées et les données disponibles montrent que ce produit est en train de donner naissance à un nombre incalculable d’activités économiques. En raison du riche potentiel du moringa, il est fondamental d’explorer comment il peut faire l’objet d’une meilleure exploitation. Ce qui nécessite une étude scientifique, qui pourra montrer les contraintes et les opportunités liées à l’exploitation de ce produit.

En outre, une bonne connaissance des marchés du Moringa (international, sous régional et national) est indispensable afin de :

· Identifier les produits dérivés les plus prometteurs pour le pays.

· Avoir une bonne compréhension des contraintes règlementaires et normes, mais aussi biologiques et économiques qui sont associées à l’exportation des produits à base de Moringa.

· Identifier les tendances susceptibles d’influencer l’environnement du commerce international pour maximiser les retombées pour Haïti.

Ainsi, cette étude permettra de conduire une analyse de la chaîne de valeurs du Moringa et fera ressortir la contribution de cette plante à valeur ajoutée :

· à l’amélioration de la sécurité alimentaire dans le pays ;

· à la protection de l’environnement ;

· au développement économique à travers l’exploitation des marchés d’exportation.

L’objectif fondamental de cette étude est donc d’identifier, sur la base d’une compréhension approfondie des marchés internationaux et du contexte national, les meilleures pistes de développement du Moringa dans une perspective de développement économique, de préservation de l’environnement et de valorisation de la biodiversité.

La coordination de l’Étude sur le Moringa sera assurée par le Bureau du Secrétaire d’État à la Production Animale/MARNDR. Celle-ci sera financée par la Banque de la République d’Haïti (BRH).

Suite à un appel d’offres, la firme AGROCONSULT HAÏTI S.A. a été sélectionnée pour la réalisation de l’étude.

Au cours de la dernière rencontre du « Rezo Moringa-Doliv Ayiti » qui s’est réalisée le 17 décembre 2015, sur demande du MARNDR, la Firme de consultation a fait une présentation de la méthodologie proposée pour la réalisation de l’Étude et des interactions qu’elle souhaiterait avoir avec les membres du Réseau.