Warning: Parameter 1 to f_queue() expected to be a reference, value given in /home/customer/www/agriculture.gouv.ht/public_html/view/01/ecrire/inc/utils.php on line 119
Ministère de l’Agriculture - APERÇU SUR LA SITUATION D’IMPLEMENTATION DU FSV (FONDS DE COFINANCEMENT DES SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE) DU PROJET RESEPAG II
Unipaj Twitter Youtube Sit la an kreyòl
Logo du MARNDR Sib
AgriExt
Unité de Protection Sanitaire
Projet Territoires Productifs Résilients
Ouragan Matthew
Suivi des Investissements Publics
Promotion des Investissements
Appui institutionel
Filières de Production
Infrastructures rurales
Chantiers du MARNDR
Politique Agricole
secteur agricole
Accueil > Fr > Appui institutionel > Innovation > Vulgarisation > APERÇU SUR LA SITUATION D’IMPLEMENTATION DU FSV (FONDS DE COFINANCEMENT DES (...)

APERÇU SUR LA SITUATION D’IMPLEMENTATION DU FSV (FONDS DE COFINANCEMENT DES SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE) DU PROJET RESEPAG II

La République d’Haïti a obtenu un financement de 50 millions de dollars américains auprès de la Banque Mondiale et du Programme Global pour l’Agriculture et la Sécurité Alimentaire (GAFSP) pour mettre en œuvre le Projet de Renforcement des Services Publics Agricoles (RESEPAG II) faisant ainsi suite au RESEPAG I. Le Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR) est l’Organisme d’exécution, via une Coordination travaillant sous l’autorité du Directeur Général.

Le Projet RESEPAG II vise à (i) renforcer la capacité du MARNDR à fournir et à faciliter l’accès de services agricoles au secteur ; (ii) renforcer des filières soutenues par le projet et la sécurité alimentaire dans les zones d’intervention ; et iii) apporter une assistance financière en cas d’urgence agricole.

Une partie des ressources du projet servira à mener des activités d’appui aux chaines de valeur, au travers d’un Fonds de cofinancement des Services de Vulgarisation Agricole (FSV) permettant de cofinancer certains sous-projets, après un processus d’identification et de sélection des Organisations de Producteurs Ruraux (OPR) et de leurs propositions au sein des Tables de Concertation Agricoles Départementales et avec l’appui d’un Opérateur Prestataire de Services. Les activités avaient démarré dans les départements du Nord et du Nord-est.

A date :
• 68 profils de sous projets déjà sélectionnés, dont 45 dans le Nord et 23 dans le Nord-est
• 22 propositions détaillées de sous projets déjà préparées et approuvées par les tables de concertation agricole du nord et du nord-est.
• 20 projets sont déjà en exécution (après signature de contrats entre le MARNDR et les OPR) pour un budget total de 91 204 745,95 Gourdes dont 65 863 331,21 Gourdes seront fournis par le RESEPAG.
Ces sous projets touchent quatre mille trois cent quatre vingt deux (4 382) bénéficiaires dont : mille neuf cent dix huit (1 918) femmes et deux mille quatre cent soixante quatre (2 464) hommes, soit 43,77% de femmes et 56,23 % d’hommes.

titre documents joints