Utilisation et Occupation des sols

Cadre général agricole

Occupation des sols

La carte d'occupation des sols subdivise le territoire Haïtien en plusieurs catégories selon d'utilisation qui prévalait au moment de la collecte d'informations en 1998.
Les cultures agricoles moyennement denses constituent le mode d'occupation le plus influent avec un quart du total des terres soit 6,934 km2. Les systèmes agro-forestiers denses occupent une surface d'environ 5,000 km2, soit une proportion de 18% ; les cultures agricoles denses représentent 17% des terres, soit 4,700 km2, les savanes occupent un peu plus de 2000 km2, soit 7.3% ; les pâturages avec présence d''autres occupations représentent 4.7% ou 1300 km2 ; les zones humides, environ 1200 km2, 4.4%, les zones d'affleurement de roches et sols nus, 500 km2, ou 1.8% ; et les forets occupent environ 350 km2, représentant 1.25%. La superficie des autres types d'occupation est en générale inférieure à 1%.


Les utilisations agricoles prédominantes

La carte des utilisations prédominantes indique les zones de spécialisation des principaux grands groupes de cultures, c'est-à-dire là où la superficie cultivée pour un groupe de cultures dépasse celle de toutes les autres cultures. Les céréales constituent le groupe de culture le plus prépondérant. Les grandes zones de production de céréales sont les départements de l'Artibonite, du Centre, des Nippes, une bonne partie du Sud et du Nord-ouest.
Les légumes et melons sont particulièrement influents dans le Nord et le Sud-est. Les cultures légumineuses prévalent dans la partie sud-ouest du département de l'ouest qui inclut les communes de Léogane, de Petit-Goâve et de Grand-Goâve. Le département du Nord domine dans la catégorie des fruits et noix particulièrement dans les communes de Pilate, de Bas-Limbé, de Grande Rivière du Nord et de Quartier Morin. Les cultures oléagineuses sont produites en plus grande quantité dans le département de la Grande Anse, particulièrement à Anse d'Hainault et Les Irois. La commune de Pointe-à-Raquette est la seule commune où la production des cultures pour boissons et épices est supérieure à toutes les autres cultures. Enfin, l'Acul du Nord domine les cultures sucrières


Spécialité des communes

Cette carte n'est qu'une réplique de la carte précédente avec la seule différence qu'elle affiche la spécialité des communes dans une monoculture spécifique. La spécialité dans ce cas est définie comme étant la commune qui, tout en produisant d'autres cultures, alloue une plus grande superficie à la production de la culture de spécialisation considérée.
Ainsi, le maïs représente le produit dans lequel la plupart des communes se spécialisent. La moitié des communes consacre plus de superficie pour la production de maïs qu'elles ne le font pour les autres cultures. Les communes de Hinche, de Jean Rabel et de Saint-Michel de l'Attalaye sont en tête de liste en termes de superficie cultivée en maïs avec respectivement 18,000, 12,200 et 12,000 carreaux. Mais en général, les grandes régions contigües de production de maïs se retrouvent être le Plateau Central, le Nord-ouest, les Nippes, le Sud et le Sud-est.
La comme de Jérémie est celle dont la superficie dédiée à la production de haricots est la plus importante avec près de 8,500 carreaux. Cerca-La-Source est le deuxième plus grand producteur de haricots. Cependant, elle ne figure pas sur cette carte parce que sa production de maïs est plus grande. La Grande Anse, l'extrême région Sud-ouest de l'Ouest et les régions frontalières du Sud-est, de l'Ouest et du Centre représentent les zones de concentration de la production de haricots.
L'Artibonite incontestablement domine la production du riz avec en tout 35,600 carreaux. Une poche de production est aussi observée dans le Nord-est dans les communes de Vallières et de Mont-Organisé.
Gonaïves et Anse-Rouge se spécialisent dans la production du sorgho. L'Arcahaie détient la plus grande superficie de production de bananes. Cependant, elle produit davantage de haricots. Arcahaie est suivie par le Borgne, Cabaret, Pilate, Saint-Louis du Nord et La Tortue. Pignon et Milot se spécialisent dans la canne-à-sucre ; les communes de Thiotte, dans l'ouest et de Sainte Susanne dans le Nord, produisent en majeure partie le café ; finalement la commune de Dame Marie se concentre dans la production de Cacao.

Atlas Agricole d'Haïti